Mettre sa voiture à la casse, les formalités et prix

metter sa voiture à la casse gratuitement

Deux possibilités s’offrent à vous. La première consiste à tout gérer vous-même en contactant un centre VHU afin de lui apporter votre véhicule. Vous assumerez l’ensemble des frais jusqu’à la délivrance du certificat de cession pour destruction.
La seconde, quant à elle, consiste à faire appel à un épaviste VHU qui lui se déplacera pour récupérer le véhicule. Il vous remettra également ledit certificat. Cette prestation vous est offerte en contactant le 01 84 24 44 92.

Liste des documents à fournir

Votre auto est en train de rendre l’âme ? Votre garagiste de confiance vous informe que les prix de sa réparation dépassent et qu’il n’est pas judicieux de la réparer. Elle est alors déclarée économiquement irréparable (VEI). Il vous faut donc l’envoyer se faire détruire. Dans le cas d’un renouvellement automobile, il existe une prime à la conversion quand vous envoyez votre ancienne  voiture à la destruction.

Appelée également VHU, la casse a pour rôle de dépolluer et de recycler votre voiture. Elle doit revaloriser le plus de pièces possible.

Il est à noter que dans le cas où votre automobile est une épave, la loi vous impose de l’envoyer à la casse. Pour les réfractaires, elle prévoit de lourdes sanctions avec une amende pouvant aller à 75 000€ et un risque d’emprisonnement.

Vous souhaitez mettre votre voiture à la destruction mais ne savez pas comment procéder. Une chose est sûre, vous ne pouvez pas l’abandonner n’importe où. Il vous faut faire appel à des professionnels.

Si votre décision est prise, que ce soit une voiture, une camionnette ou un deux roues, contactez un épaviste agréé. Il viendra enlever votre véhicule chez vous ou à l’endroit où le véhicule est stationné. Vous serez assuré d’un service rapide et gratuit.

L’épaviste agréé est habilité à vous débarrasser de votre véhicule suivant les normes légales tout en respectant l’environnement. En effet, il reste dans votre véhicule de nombreux déchets polluants, tels que l’huile de moteur, le filtre à huile, le liquide de frein, le liquide de refroidissement, les fluides de climatisation,… . Il est donc considéré dangereux tant qu’il n’a pas subi une dépollution complète.

Il est donc impératif de recourir un professionnel agréé qui conduira votre véhicule dans un centre VHU.

En règle générale, faire détruire son automobile ne coûte rien. Le prix est de 0€ au 01 84 24 44 92.

Le véhicule doit être complet, c’est-à-dire qu’il doit comporter les éléments principaux tels que le moteur, le radiateur et le pot catalytique. Même si le véhicule n’est plus en état de marche, l’enlèvement est gratuit.

Vous pouvez avoir droit à la prime à la casse pour la mise à la destruction dans une unité VHU de vielles voitures et l’achat d’une nouvelle. Cette prime est plus élevée pour l’achat d’un véhicule électrique ou pour un ménage à faible revenu qui verra au mieux sa prime doubler.

L’enlèvement d’épave est gratuit car il apporte une solution à la protection de l’environnement. Ces véhicules sont un danger pour l’écologie : ils renferment encore certains liquides polluants (carburant, huile de moteur, batterie, …) qui peuvent s’écouler. Aussi, faire retirer son véhicule par un épaviste revient à faire un geste écologique qui ne doit pas être freiné par des difficultés financières. Le gouvernement l’a donc rendu gratuit pour qu’il reste accessible à tous : particuliers, entreprises, collectivités, …. Il s’agit ici d’une démarche éco-responsable de l’état.

Les professionnels de la chaîne de dépollution vont tout de même pouvoir se rémunérer grâce aux pièces qu’ils auront récupérées comme le moteur, les phares, les portières, les accessoires pneumatiques, les équipements intérieurs ou extérieurs, les autoradios ou hauts parleurs qui fonctionnent encore. Ils pourront revendre le tout en pièces détachées. L’épaviste quant à lui est rémunéré au poids de l’épave.

L’enlèvement d’épave est donc une alternative qui profite à tout le monde. Vous êtes enfin débarrassé de votre véhicule qui était devenu plus qu’encombrant et l’épaviste a fait son travail en participant à la préservation de l’environnement.

Demandez un enlèvement gratuit

Nos épavistes interviennent rapidement sur simple RDV et réalisent avec vous l'ensemble de la procédure. Ils vous remettront ledit certificat.

Pour envoyer un véhicule dans une casse VHU, vous aurez besoin de quelques documents :

  • une pièce d’identité ;
  • le certificat d’immatriculation du véhicule (carte grise ou C.G.), complété par une de ces deux mentions : « vendu le jj/ mm/ aaaa pour destruction » ou « cédé le jj/ mm/ aaaa pour destruction », accompagné de votre signature ;
  • la déclaration de perte ou de vol en cas de perte ou de vol ;
  • si le véhicule est endommagé, l’avis de retrait de la C.G. établie par les forces de police ou bien l’attestation de remise de cette carte établie par la préfecture ;
  • si le véhicule a plus de trente ans et que vous n’êtes pas en possession de la C.G., un document prouvant la propriété ;
  • un certificat de non-gage de moins de quinze jours (à télécharger ici ) ;
  • le formulaire administratif Cerfa n°15776*02 (à télécharger ici  ).

L’épaviste vous accompagne dans cette démarche purement administrative.

Sachez que le contrôle technique n’est pas obligatoire pour les véhicules destinés à être détruits.

L’épaviste vous remettra un certificat de cession, dont un exemplaire sera envoyé à la préfecture du département qui pourra annuler l’immatriculation du véhicule. Ce document certifie que vous vous êtes bien débarrassé de votre véhicule conformément à la loi et vous dégage de toute responsabilité concernant le véhicule.

Après avoir contacté l’épaviste, ce dernier se charge de conduire votre véhicule dans un lieu que l’on nomme Centre VHU (Véhicule Hors d’Usage).

La directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000 relative aux VHU encadre la gestion des VHU. Elle fixe notamment des objectifs de réutilisation, de recyclage et de valorisation car il en découle des enjeux environnementaux et économiques importants.

Les centres VHU agréés ont l’obligation de réaliser la dépollution complète du véhicule qui comprend le retrait des batteries, des pots catalytiques, des réservoirs GPL, des huiles usagées, des liquides de refroidissement, des fluides, des pneumatiques,… .

Certains éléments doivent être démontés et des pièces de réutilisation retirées comme les pièces mécaniques ou les éléments de carrosserie. Les carcasses de véhicule sont confiées à des broyeurs agréés, qui, comme leur nom l’indique, se chargent de les broyer afin de récupérer les métaux ferreux et non ferreux qui seront valorisés en sidérurgie et métallurgie. Les matières restantes (acier, plastiques,…) sont triées pour être recyclées, elles serviront à la fabrication de nouveaux produits.

Le centre VHU s’occupe de toutes les formalités administratives auprès de la préfecture (numéro d’agrément spécial, …). Le véhicule est alors enregistré en tant qu’épave et ne pourra pas être remis en circulation.

Vous recevrez le certificat de destruction 15 jours plus tard et la préfecture supprimera définitivement son immatriculation du système d’immatriculation des véhicules (SIV).

Demandez un enlèvement gratuit

Nos épavistes interviennent rapidement sur simple RDV et réalisent avec vous l'ensemble de la procédure. Ils vous remettront ledit certificat.

Vous êtes propriétaire d’une voiture dont vous souhaitez vous débarrasser et faites appel à un épaviste. Il faudra lui fournir quelques documents comme nous l’avons vu plus haut. Il se peut que vous ne soyez plus en possession de la carte grise (C.G.) du véhicule. Faites-le savoir à notre épaviste. Votre auto peut toujours être prise en charge.

Si votre C.G. a fait l’objet d’un vol, ou que vous l’avez tout simplement perdue, vous pouvez fournir un formulaire de déclaration de perte ou de vol. Vous obtiendrez ce document en contactant la gendarmerie, le commissariat de police ou bien la préfecture. Vous pourrez remettre ce formulaire à notre épaviste accompagnés du certificat de non-gage daté de moins de quinze jours (à télécharger ici) et le formulaire Cerfa n°15 776*02 (à télécharger ici ).

Il se peut que vous ne soyez pas en possession de la C.G. car votre voiture a un certain nombre d’années. Dans le cas où l’auto a plus de trente ans, vous pouvez tout simplement présenter un simple justificatif de propriété à notre épaviste pour la faire enlever.

Il se peut aussi que, suite à un accident, la C.G. vous ait été retirée, la voiture étant très endommagée. Dans ce cas, l’avis de retrait du certificat d’immatriculation émis par la police ou la gendarmerie, pourra remplacer la C.G., ou alors, l’attestation de remise du certificat fournie par la préfecture suffira à faire enlever votre voiture par notre épaviste.

Quoiqu’il en soit, notre épaviste vous accompagnera dans les démarches d’enlèvement de votre voiture sans C.G.. 

Demandez un enlèvement gratuit

Nos épavistes interviennent rapidement sur simple RDV et réalisent avec vous l'ensemble de la procédure. Ils vous remettront ledit certificat.

Demandez votre enlèvement de véhicule